Bibliothèque du Lauragais


Editions Cairn

Collection Du Noir au Sud 

 

256 pages - 10 €  

"Le sanctuaire des destins oubliés"

d’Yves Carchon

Un jour, Lucas reçoit une photo, où apparaît Lola, le grand amour de sa jeunesse. Il part à sa recherche à Barcelone. Pour la retrouver, il lui faudra suivre les indices qu’elle a semés dans son sillage… Dans cette quête baroque, Lucas rencontrera des personnages haut en couleur, contemporains de Gaudi, ayant vécu pendant la grande époque de l’Art Nouveau… D’autres ayant réchappé au Fort Montjuïc, maison des morts franquiste… Tous l’aideront à renouer le fil avec Lola. Mais qui est donc Lola ? Pourquoi Lucas doit-il récupérer certains objets censés le mener jusqu’à elle ? Leur amour est-il éternel ? 

Dans ce roman empreint de réalisme magique, l’auteur nous entraîne dans les rets d’une intrigue envoûtante. Il nous convie à partager un curieux jeu de piste où les prodiges comme les secrets mènent la danse en une étrange et fascinante sarabande.

 


Collection Lauragais Patrimoine - 376 pages en couleurs, en vente à l’office de tourisme du Beffroi de Revel ; à la Librairie du Beffroi ; au musée Le Réservoir, à Saint-Ferréol et à la librairie d’Anne-Marie Denis, à Sorèze.

 

"L’Histoire de la bastide de Revel en Languedoc tome 2"

par Jean-Paul Calvet

Cet ouvrage raconte l’Histoire de la bastide du début du XVIe siècle jusqu’à la veille de la Révolution. Il fait partie des 5 publications prévues par l’auteur pour retracer de façon chronologique et thématique l’histoire de Revel, ce chiffre de 5 correspondant au nombre de lettres que comporte la ville de R.E.V.E.L., ainsi que ses 5 blasons. 



Roman de 232 pages

Editions : Libre 2 lire

libre2lire.fr - Prix : 16 €

 

Audoise depuis près de 10 ans, Christelle Rousseau passionnée par l’écriture, l’Histoire et la Criminologie, est passée maître dans l’art de ciseler ses récits dans des romans construits, surprenants et très addictifs…

"La disparue de Samhain"

de Christelle Rousseau

Au décès de son mari, Cassie Nolan retourne chez elle en Irlande, à Inis Mòr, dans l’archipel des îles d’Aran, battu par les vents. C’est le mois de Samhain. Cette fête marque le début et la fin de l’année celtique, et annonce le début du Temps Noir. En effet Samhain n’appartient ni à l’année qui se termine, ni à celle qui commence : c’est un jour en dehors du temps qui permet aux vivants de rencontrer les défunts. Dans la maison familiale, elle va découvrir le journal intime d’une jeune fille, Abby, disparue sans laisser de traces quarante ans plus tôt à la même période. Cassie ne va avoir de cesse de découvrir ce qui est arrivé à cette jeune fille. Cette obsession va la mener à déterrer un secret de famille qui mettra à mal toutes ses convictions. Une ambiance de tempête constante, qui sert une histoire où la légende côtoient d’intimes secrets… 



 

Editeur : Les Presses Littéraires

Collection : Crimes et châtiments

272 pages - 13€

"Histoires policières d’Occitanie"

de Jean-Marie Calvet

« Tout homme est un criminel qui s’ignore », a écrit Albert Camus. Ce livre semble lui donner raison lorsque l’on découvre le vaste panel de personnes qui ont franchi le cap du passage à l’acte. Vingt quatre histoires policières qui surprendront le lecteur avec ses corps emmurés, démembrés ou transformés en œuvre d’art, ces assassins vraiment atypiques, qui vont de monsieur tout le monde à un prêtre, en passant par un femme officier de gendarmerie, et quelques ruses vraiment originales employées par les tueurs dont certains (une minorité), échapperont à toute sanction. Du vrai « polar » pour les amateurs du genre.

Jean-Marie Calvet, ancien officier de police judiciaire, plonge les lecteurs au cœur d’enquêtes dans cette Occitanie où il a servi pendant 35 ans pour leur faire partager le quotidien des gendarmes et des policiers.



 

Editeur : Les Presses Littéraires

Collection : crimes et châtiments

204 pages - 11€

"Péché charnel " de Claude Vermot

Une femme est retrouvée pendue sous la halle d’un village de la Montagne noire. Elle appartenait à une secte mystérieuse installée dans le voisinage. Meurtre ou suicide ? Pour Julien, l’ancien séminariste revenu au pays, l’événement est le premier rappel d’un passé qu’il voulait oublier. Les vieilles haines ne s’éteignent jamais à la campagne. L’homme qui s’est écarté du droit chemin comprend peu à peu qu’il devra affronter à la fois le village et la secte. Ecrit sur un mode rapide, ce roman insolite plonge le lecteur dans une intrigue angoissante et trouble jusque la surprise finale.

Docteur en droit, avocat de formation, Claude Vermot a cumulé différents métiers : enseignant, agriculteur, banquier, restaurateur d’un château… Aujourd’hui, quand il n’écrit pas, il passe la majeure partie de son temps à naviguer en solitaire. Péché charnel est son 3ème roman.



Renseignements : clescastel@gmail.com

Les 700 ans d’une collégiale en Lauragais, Saint-Michel de Castelnaudary 1318-2018. Le Centre Lauragais d’Études Scientifiques propose la souscription de l’ouvrage au tarif préférentiel de 10 € avant le 15 décembre 2019.

Un livre broché 21 x 29.7 d’env. 130 pages.

 

Parution 1er trimestre 2020 au prix de 15 €

Ouvrage publié par le Centre Lauragais d’Études Scientifiques, la Société d’Études Scientifiques de l’Aude, Les Amis de Castelnaudary et du Lauragais, Les Amis des Orgues et du Carillon de Castelnaudary.  



 

Renseignements :

Galerie Rêve l’Art

46, rue de Dreuilhe Revel

www.giloupeintrenaif.com 

"Il était une fois le Lauragais" par Gilou

La revéloise Gilou Estève-Delprat, fille du peintre Denis Estève, a réuni dans ce livre toute une galerie de ses œuvres de style naïf, dont elle a écrit les commentaires. Il raconte le Lauragais aux enfants et aux adultes qui ont gardé une âme d’enfant. «Je peins principalement ma terre natale le Lauragais mon jardin favori d’expression naïve. J’aime peindre des scènes champêtres qui font appel aux souvenirs de mon enfance. Le spectacle vivant et heureux de la nature se retrouve dans mes tableaux, chaque personnage et chaque animal a sa place, il n’y a pas de second rôle et tout ce petit monde se plaît à bien vivre ensemble. L’ amour est le sentiment que l’on retrouve le plus dans mes peintures. Je partage le temps d’un tableau mon univers où les humains, les animaux vivent en harmonie avec la nature dans une relation empreinte de sérénité.»



 

439 pages - 40 € - format A4

Collection Lauragais-Patrimoine par

la Société d’Histoire de Revel Saint-Ferréol

 En vente

aux Offices de Tourisme de Revel-Sorèze,

à la Librairie du Beffroi (Revel),

à la Librairie Anne-Marie Denis (Sorèze). 

"200 Sorèziens dans l’Histoire"

par Jean-Charles Pétronio et Michel Gô

L’éducation qu’on reçoit demeure toujours dans l’esprit, dans le coeur et dans l’action comme dans le langage. On la retrouve latente dans le comportement de ces « fils de l’honneur » que voulait l’éminent Henri- Dominique Lacordaire. Certes, ils ne furent pas tous de grands généraux d’Empire, de célèbres compositeurs ou d’influents hommes politiques. Mais, au terme de leur vie, dans la gloire ou dans l’indigence, ils ont tous eu, un jour, une pensée pour le village de leur enfance ou l’École de leur adolescence. Les bustes qui ornent la « Salle des Illustres » ne représentent qu’une infime partie de ceux qui ont laissé leur nom dans l’Histoire, ne se dérobant jamais, au sortir de Sorèze, à l’obligation d’avoir un destin. Ce n’est plus alors de l’histoire de France mais de celle du monde qu’il s’agit car, dans l’accomplissement de leur oeuvre, ils ont laissé la marque d’une éducation sorézienne unique et indélébile qu’ils ont léguée en héritage à la terre des hommes.



291 pages - 15 € - 21 x 24

Collection Lauragais-Patrimoine par

la Société d’Histoire de Revel Saint-Ferréol

En vente

aux Offices de Tourisme de Revel-Sorèze,

à la Librairie du Beffroi (Revel),

à la Librairie Anne-Marie Denis (Sorèze).

"La fille du Roi des Eaux"

par Bernard Blancotte

Ce roman le dernier de Bernard Blancotte, manuscrit découvert et décrypté par sa fille plusieurs années après sa mort nous replonge dans les replis de la Montagne Noire à la recherche des trésors liquides de celle-ci par Pierre-Paul Riquet et le fontainier Campmas. À travers le récit pittoresque de cette recherche, c’est la découverte de la montagne et de ses habitants que nous suivons jusqu’à l’achèvement de ce Canal des Deux Mers dont Riquet ne connaîtra malheureusement pas la fin. Bernard Blancotte, figure bien connue des Revélois, décédé en 2013 nous laisse par cet ouvrage le dernier témoignage de son amour pour notre région et son attachement à la Montagne Noire et à Pierre-Paul Riquet.



 

En vente dans les librairies du Lauragais

18 €

ou ARBRE 06 70 79 37 01

"Un Lauragais dans l’enfer de 14 - le retour à la vie active" de Lucien Ariès

Ce troisième ouvrage de la trilogie « Un Lauragais dans l’enfer de 14 », nous fait entrer dans la vie quotidienne d’un poilu qui, après avoir combattu, puis fait prisonnier, quitte une Allemagne en proie à des troubles révolutionnaires pour être démobilisé, huit mois après l’armistice. A son retour, il découvre un pays en pleine crise économique. Pour survivre son entreprise familiale, qui a survécu à la guerre grâce à sa mère, doit s’adapter aux nouveaux marchés émergents, alors que se profile la crise des années 30. Dans l’appendice, sont publiées les Notes de Guerre 14-18 de Puginier rédigées par l’instituteur du village, un document inédit qui constitue un précieux témoignage de la vie dans un village du Lauragais.



Biographie
160 mm x 240 mm - 234 pages

Comme souvent dans ce type d’ouvrage, la petite histoire rejoint la grande. C’est pour rendre hommage au courage de ses parents et aux générations de métayers qui se sont succédées jusque dans les années 1970 que Jean Fontés s’est attelé à l’écriture de ce recueil. Débuté, il y a 10 ans, il a eu le plaisir d’échanger à son propos avec sa mère, mais c’est également ce défi qui l’a poussé à acquérir des compétences informatiques. Près de 50 ans après avoir quitté la ferme de son enfance, Jean Fontés n’a pour l’instant pas osé y revenir. Peut-être ses enfants, pour qui il a écrit son histoire, l’aideront-ils à fouler le sol de cette tranche de vie qui ne tombera plus dans l’oubli.


Extrait « Paysans du Lauragais, fils de paysan métayer »

 

« Dur quand on voudrait dire tant de choses à son père qui ne dit rien, qu’on souhaiterait tant se confier à sa mère mais qui n’est plus là pour entendre et comprendre. Cinquante ans plus tard, je me souviens et je raconte la fierté des racines et de mes origines. Plus d’un revivra la même tentation d’échapper à ses frustrations sociales, affectives, sensuelles, à rompre les tabous. Ils se retrouveront aussi dans la joie, les rires et les jeux. »